Translate

lundi 12 mai 2014

Acrobaties dessinées à la librairie Texture le 5 juin à Paris

Lectures/performances autour d'"Acrobaties dessinées" et de la notion de croisement des genres, à la librairie Texture (94, avenue Jean Jaurès, 75019 Paris, métro Laumière)  le 5 juin à 19h30

Pour cette soirée, j’interrogerai le lien poésie/oralité/musique autour de mon livre CD "Acrobaties dessinées & CD Beauty sitcom (audio-poèmes), paru aux Editions de l’Attente.

Présentation des éditeurs :

"Une place singulière est faite au monde de l’imaginaire et du féérique à travers l’écran où s’entremêlent poésie, prose, fiction et enquête. Sandra Moussempès nomme ce qui échappe au genre, esquisse le portrait malléable d’un récit en mutation continue dans l’élasticité brumeuse du temps qui passe. Avec le CD Beauty Sitcom, dans une ambiance postpunk liquide elle révèle d’une voix idyllique les abysses bleutés d’une pièce de vers performative." (Franck et Françoise Pruja, juin 2012)



Fiction mémorielle & double objet :

Avec ce livre qui se présente à la manière d’un labyrinthe cinématique doublé d’une bande-son, j'expérimente autour des figures emblématiques du féminin (en décalant les stéréotypes) de l'inconscient collectif définissant une forme de cosmétologie du désir. 

J’ai évoqué ma propre enfance/adolescence dans la partie "Little princess diary" une évocation du mythe de la fillette telle que la Comtesse de Ségur le projetait aux fillettes des années 70, mais aussi enfant fardée en femme et photographiée par sa propre mère, passage de la puberté dans une époque résolument idéologique, maoïste, ou château provençal et vie communautaire, sexualisation précoce prônée par l'entourage et non-dits, englobaient aussi cet espace libertaire soixante-huitard, sous cette apparente joie de vivre des années hippies se tramait un drame à venir. 

L’aspect "enquête" du projet se matérialise par des photos, des visuels, des dessins et un CD audio de 9 pièces vocales.


En parallèle j'évoque d’autres icônes féminines plus ou moins déchues, Britney Spears, Louise Brooks, Annie Besnard (premier amour d'Artaud qui fut aussi compagne de mon père) ou encore de singulières religieuses, Hope Sandoval chanteuse de Mazzy Star (lolita pop inchangée et ses clones à l'éternelle jeunesse) mais aussi l'inspecteur Derrick et ses bourgeoises fantomatiques de la forêt noire. 

Décryptant ces atmosphères qui nous parviennent en résurgences momentanées, ce croisement des genres prose, non-fiction, enquête, poème, séries B, vidéos mémorielles, archives de non-objets, auto-interviews dans le noir..

"Toute ressemblance avec des personnages de fiction serait fortuite et indépendante de la volonté de l'auteur"  (extrait)

Poésie/oralité :

Lorsque j’ai entrepris de composer ce CD d'audio-poèmes, Beauty Sitcom, en utilisant ma voix chantée, murmurée, distordue, stratifiée en échos, je souhaitais faire le lien entre ma pratique initiale du chant -dont deux expériences sur un album de Wolfgang Press sur le label 4AD avec des remix de Barry Adamson et Adrian Sherwood en 1995 puis avec Mimicry (duo avec le DJ Kinky Roland) "Sad Hero EP" sur label de Boy George More Protein en 1997- et mon travail poétique. 

Utiliser exclusivement la voix afin de coller au plus près de mon univers constitué de sensations de déjà vu. Détourner aussi les stéréotypes vocaux du chant féminin, tout en utilisant mes propres influences vocales (Liz Fraser du groupe Cocteau Twins, le chant grégorien, Meredith Monk mais aussi le dubstep jamaïcain, l'ambient, le drone..) inventer une langue aux intonations basques/asiatiques à la façon d'un manga sonore, projeter le texte vers l’audience différemment. 

J'ai collaboré avec diverses personnes sur ce CD dont Kristin Prevallet poète américaine avec qui je collabore depuis plus de 15 ans, elle lit ainsi à voix haute le long poème qu'elle m'avait destiné lors d'une expérience télépathique d'écriture à distance.

Ce double objet livre CD à pu voir le jour grâce aux Editions de l'Attente chez qui j'avais déjà publié deux chapbooks. Le graphiste JM Girard a choisi d'utiliser une photo de moi datant de 1985 sur la couverture du livre et du CD, englobant ainsi la partie auto-fictive du projet. Le livre CD devient livre objet, livre d'art, double fiction.

La matérialisation des textes, poèmes et proses, enquêtes, fictions sentimentales, s'incarnant sous forme de bande son annexe et autonome à la fois, travail sur la lecture performée, augmentée vocalement, proposition qui n'est ni le théâtre, ni le concert, encore moins la chanson. Le poème restant au centre il n'est donc jamais chanté. Le chant est une réflection du poème, un miroir sans tain pourrait-on dire qui s'intègre aux mots en flottaison.

Les neuf audio-poèmes sont constitués des textes du livre et de deux poèmes issus de précédents livres parus chez Flammarion.


Ce livre CD est disponible à la librairie Texture, on peut également le commander sur le site des éditions de l'Attente mais aussi en librairie et sur les sites de vente en ligne.



La performance sonore "Beauty sitcom" a été présentée dans les lieux suivants :

Librairie Texture, Paris (2014) - Fondation pour l'art contemporain Louis Vuitton, Paris, Maison de la Poésie de Paris (2013)- ENSBA de Lyon, Station d'Arts poétiques (2013)- Festival Actoral 12, Marseille (2012)Festival Deklamons, Université de Rennes (2012) - Maison de la Poésie de Nantes (2012) Ecole Normale Supérieure de Lyon, CERCC (2012)- Festival de poésie sonore "Sans titre mais poétique", Strasbourg (2012)- Festival Voix vives, Sète (2011) - Musée d'art Moderne du Carré d'Art à Nîmes (2011 avec Droits de cité et 2012) - Festival P.A.N à Limoges (2012)- Galerie Frompointopoint, Nîmes (2011)..


Extrait du CD Beauty Sitcom en écoute :
https://soundcloud.com/user9376239/britney-spears-ou-leffort-de

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire