Translate

lundi 20 janvier 2020

Deux notes de lecture sur "Cinéma de l'affect (Boucles de voix off pour film fantôme") sur Poezibao

Deux notes de lecture ce jour sur mon nouveau livre "Cinéma de l'affect (Boucles de voix off pour film fantôme)" Editions de l'Attente, 2020, dans Poezibao



(Note de lecture) Cinéma de l'affect, de Sandra Moussempès, par Anne Malaprade


Sandra Moussempès  cinéma de l'affectÉcrire le mouvement est le propre du cinéma. Écrire les voix serait le propre de la poésie telle que Sandra Moussempès la conçoit depuis que ses livres chantent les incendies, les fillettes, les idylles, les ombres peintes, et autres sunny girls ou télépathes… Le sous-titre de ce dernier ouvrage précise qu’il s’agit de restituer des Boucles de voix off pour film fantôme. Soit, donc, mettre en musique, sampler, organiser des voix dont les corps sont absents. Ce n’est pas tant le film qui est fantôme que tous les êtres vivants qui, désormais disparus, réapparaissent entre eux et nous sous la forme d’ « ectoplasmes » — le mot est très fréquemment employé dans les sept sections qui constituent ce long métrage sonore. Son scénario : décliner toute la gamme de voix que les défunts entêtés savent encore moduler jusqu’à nous.


La voix parle, chante, envoûte et désenvoûte, hante, parfois jusqu’à l’occupation. Le plus souvent humaine, elle est la source et l’origine de multiples expériences sonores qui donnent lieu à la musique et à la poésie, au cinéma et au théâtre, à la performance et au concert. « J’ai commencé à chanter quand j’ai senti qu’il fallait se taire. » Si la voix off s’impose et peut être identifiée, la voix in est finalement plus problématique, tant Sandra Moussempès est consciente du fait qu’on n’est jamais l’auteur de sa propre voix.  (...) LIRE LA SUITE ICI



mercredi 15 janvier 2020

Entretien autour de "Cinéma de l'affect" dans Diacritik

Un entretien autour de mon nouveau livre "Cinéma de l'affect (Boucles de voix off)" interrogée par Johan Faerber.

Johan Faerber  15 janvier 2020  EntretiensLivresRentrée d'hiver 2020

Sandra Moussempès : « Chaque poème est une extorsion de voix off, de lignes filmiques » (Cinéma de l’affect)


 
Sandra Moussempès
Depuis
bientôt une vingtaine d’années, recueil après recueil, Sandra Moussempès s’est imposée comme une des figures majeures de la poésie contemporaine. Les années 20 s’ouvrent avec bonheur sur l’un de ses textes les plus remarquables, le spectral et puissant Cinéma de l’affect qui paraît aux éditions de l’Attente. Dans cet opéra-poème, phonographe capteur de voix diffuses et profuses, Sandra Moussempès convoque à partir d’Angelica Pandolfini, célèbre cantatrice qui fut son ancêtre, un véritable atlas à la Warburg des voix disparues mais présentes. Autant de raisons pour Diacritik d’aller interroger la poète à l’occasion de la parution de ce recueil, véritable événement de ce début d’année. (LIRE LA SUITE)

vendredi 10 janvier 2020

Lecture et dédicace de "Cinéma de l'affect " le 6 février, à la librairie Charybde

Lecture rencontre autour de "Cinéma de l'affect (Boucles de voix off pour film fantôme)" éditions de l'Attente, à la libraire Charybde, Ground Control, le 6 février 2020

Lecture performée à la Cave'Po, Toulouse


Lecture performée de Sandra Moussempès autour de "Cinéma de l'affect (Boucles de voix off pour film fantôme)" Editions de l'Attente 2020, le jeudi 23 janvier à 21h à la Cave'Po, 71 Rue du Taur, 31000 Toulouse,
informations pratiques : http://www.cave-poesie.com/poesie-cest-pied/

jeudi 5 décembre 2019

Sortie d'impression "Cinéma de l'affect (Boucles de voix off pour film fantôme)"

Tout juste sorti de l'imprimeur, à paraître le 13 janvier 2020 aux Editions de l'Attente mon nouveau livre "Cinéma de l'affect (Boucles de voix off pour film fantôme"), une lecture/signature est prévue courant janvier à la librairie Charybde, à Paris.

    "Déambulation autour de la voix comme dispositif sonore et amoureux, interrogeant le devenir des enregistrements. En filigrane transparaissent une histoire d’amour indéfinissable, des mémoires vocales archivées, la célèbre cantatrice sicilienne Angelica Pandolfini, ancêtre de l’autrice, qui découvrit sa voix captée en 1903 -et une tessiture commune-par l’intermédiaire d’un gramophone dépoussiéré sur internet.
   Le récit poétique s’élabore à la croisée du son, du cinéma et du spiritisme, à la fois teinté d’humour et d’une troublante étrangeté."



Précommande possible sur les librairies en ligne et ICI

samedi 23 novembre 2019

Festival Bifurcations, Nantes

Je serai au festival Bifurcations à Nantes, invitée par Eric Arlix, le 30 novembre et le premier décembre pour deux lectures performées portant sur mes livres "Sunny girls"(Poésie/Flammarion) "Colloque des télépathes" (Editions de l'Attente) et "Cinéma de l'affect" (à paraître aux Editions de l'Attente le 13 janvier 2020)

Carte blanche littéraire & artistique à Eric Arlix  
Avec Florence Jou - Artiste associée 
& Yves Arcaix, Bruce Bégout, Ludovic Bernhardt, Patrick Bouvet, Sophie Couronne, Chloé Delaume, Dominique Leroy, Frédéric Moulin, Sandra Moussempès, Hugues Robert, Eric Elvis Simonet, Serge Teyssot-Gay, Christian Vialard, Phyllis Yordan. 

invités : http://festival-bifurcations.fr/les-invites/
programme : http://festival-bifurcations.fr/programme/



dimanche 17 novembre 2019

Sur mon album Vox Museum (Editions Jou) par Greg Bem, Seattle, Etats-Unis

mercredi 13 novembre 2019

Extrait de mon dernier album "Vox Museum" (Editions Jou) création sonore

Pour télécharger l'album Vox Museum (5euros) https://editionsjou.net/vox-museum/

Sweetie's Diary 12mn50 (Sandra Moussempès/Black Sifichi) remix & Contusion of love 1mn40 (Sandra Moussempès/Virgile Carballo)




mercredi 4 septembre 2019

A paraître le 10 octobre, "Vox Museum" album digital de Sandra Moussempès aux éditions Jou

Vox Museum
Sandra Moussempès 
Album digital aux Editions JOU

à paraître le 10 octobre 2019 

'Sandra Moussempès invente un langage vocal lié aux perturbations amoureuses et aux phénomènes paranormaux. Sa voix tour à tour éthérée, lyrique, chamanique ou bruitée se matérialise en fragments envoûtés.'
Avec trois remixs de Black Sifichi

vendredi 23 août 2019

Parution de "Ecrire l'art" Editions de la Kunsthalle Mulhouse

"Dossier des ouvrages exécutés : Ecrire l'art" Editions Kunsthalle Mulhouse, mon texte "Musée de soit-même"  conçu et écrit lors d'une résidence à la Kunsthalle Mulhouse est inclus dans cet ouvrage à paraître.


lundi 10 juin 2019

Article sur "Colloque des télépathes" Sandra Moussempès (Ed de l'Attente) dans le magazine Québecois Spirale

Un superbe article de Martin Hervé sur mon livre "Colloque des télépathes & album Post-Gradiva" (Ed de l'Attente 2017) dans le magazine Québecois Spirale (Canada, Numéro 268, Printemps)  "Parler l'invisible".




Extrait : "On ne joue pas sans bonne raison avec nos fantômes. Derrière la petite comédie des draps blancs et des parquets qui grincent se cache toujours un drame. « Il y a une voix dans ma
tête, je la ramasse la nuit avec une petite cuiller en or massif, puis je deviens cette voix devenue hors de contrôle qui se regarde ans un miroir anglais ». L’enjeu est donc de faire corps avec cette voix, d’en être véritablement affecté, possédé. De l’accueillir, de la sauvegarder aussi, tout en convenant de l’inassimilable altérité qui est la sienne. Une sorte d’éthique spirite qui peut parfois avoir des accents d’art poétique : « Un poème doit être hors sujet tout en restant sujet. » Hors sujet, telle est d’ailleurs la position par laquelle doit en passer le lecteur qui pénètre dans les limbes acoustiques de Moussempès, là où un esprit e déroule telle de la dentelle et dévoile, sous ses revers, les coutures bigarrées du réel. (...) Parce que les expériences de l’invisible ne peuvent que damer le pion aux cadres classiques d’intelligibilité, tant elles excèdent le corps et le langage, quand elles n’en exposent pas les trous et les ratages. Là où réside un écart entre le mot et la chose, entre les mots eux-mêmes, qui laisse inentamé l’idéal d’un autre dire possible. Parler l’invisible ou s’efforcer à parler de ce qui ne se parle pas."
Martin Hervé sur "Colloque des télépathes" de S.Moussempès dans "Parler l'invisible" in Spirale 268

dimanche 19 mai 2019

Sortie de "Vidéographia" (création sonore) en version numérique, aux Editions Jou

Version numérique de Vidéographia, création sonore autour de poèmes extraits de "Sunny girls"(Poésie/Flammarion).
Disponible sur le site des Editions JOU 


 Cliquer sur le visuel pour commander

lundi 15 avril 2019

Poème de Sandra Moussempès dans Libération



Libération
https://next.liberation.fr/culture/2019/04/15/le-poeme-du-lundi-aujourd-hui-mon-jumeau-etait-donc-bien-u ne-pop-star_1713160

«La gestation au cœur des ténèbres» me rappelait cette formule solennelle du héros dans la scène du renouveau, lorsque son visage projeté vers moi apparaissait sur un chemin de terre
«Ni mésange violette ni évolution karmique» entendait-on en boucle, dans le tube auditif qui conduisait jusqu’aux commissures de mes lèvres, par une ligne transversale venant de son cuir chevelu (lire la suite..)

Sandra Moussempès (In Revue Nioques, extrait d'un livre à paraître en 2020)

dimanche 18 novembre 2018

Entretien et article dans la revue "L'Esprit Créateur" fall 2018

  • Guest Editors: Nina Parish and Emma Wagstaff : Poetry's Forms and Transformations
  • et Entretien avec Nina Parish autour de ma pratique poétique et performative


Pour lire l'entretien (sur le site des Editions de l'Attente) cliquez ICI

samedi 17 novembre 2018

Workshop et conférence de Sandra Moussempès à L'Ecole des Beaux-Arts de Nantes

Du 14 au 16 novembre, j'étais invitée aux Beaux Arts de Nantes pour une conférence autour de mon travail ainsi qu'un workshop d'écriture créative avec les étudiants du département "Formes du réel" infos ICI



Conférence en Amphi de Sandra Moussempès
Workshop
Workshop

"Colloque des télépathes" de Sandra Moussempès au Théâtre de Lisieux

Le 6 novembre le livre de Sandra Moussempès "Colloque des télépathes" a été mis en scène au théâtre de Lisieux.
"Quelqu'un a fui vers un lieu où il est mathématiquement impossible de fuir" (Colloque des télépathes, Editions de l'Attente 2017)
Mise en scène d'Eric Louviot.
Crédits photos : Kevin Louviot
Elisabeth Tual, Marie-Laure Spéri, Isis Louviot, Bubu Pagier 

Autrice en discussion avec le public

mercredi 31 octobre 2018

Article de Marie Jejcic sur "Colloque des télépathes" dans La Revue Lacanienne

Article de Marie Jejcic sur "Colloque des télépathes" (Editions de l'Attente, 2017) dans La Revue Lacanienne de psychanalyse N°19 (Editions Eres, nov 2018)

opni : objet poétique non identifié. Ou Famille je vous hais

parMarie Jejcic
Psychanalyste, maître de conférences en psychopathologie et en psychanalyse, Paris XIII

"Mon œuvre est un objet difficile à ramasser » disait Cocteau, mais il n’avait pas lu Sandra Moussempès !... (Lire la suite...)
Cliquer sur le visuel pour lire l'article

dimanche 3 juin 2018

Signature de "Colloque des télépathes & Album CD Post-Gradiva" (L'Attente 2017) le Dimanche 10 juin au Marché de la Poésie

Je ferai une signature de mon livre "Colloque des télépathes & Album CD Post-Gradiva" (Editions de l'Attente 2017) le dimanche 10 juin sur le stand de l'Attente 110/112 de 15h à 17h.





Nouveaux extraits audio de "Post-Gradiva" (inclus dans le livre "Colloque des télépathes") en écoute 




samedi 26 mai 2018

Subterranean blue poetry, review on Sandra Moussempès "From : Sunny girls" chapbook at Above/ground Press, Ottawa


Vous pouvez lire ici une intéressante recension de mon chapbook bilingue "From : Sunny girls" publié chez Above/ground Press, traduit par Elena Rivera

“THE ROUSSET PASS 
I write while watching a film about a fox.
I am sitting dressed in green 
I wore this sweater a long time rather like some kind of terrifying game 
Stretches of forest are knitted there while the farmer STRIPS the trees from the thicket"

Jouant dans l'ombre des affects culturels, le Poète présente, met dans la lumière le pouvoir des pensées, quelque chose d'apparemment inoffensif qui peut ne pas l'être. 

(Lire l'intégralité de l'article ICI)
CoverforIssue50
Cliquer sur le visuel pour lire la revue en entier

Lecture à la librairie Tschann le 31 mai


vendredi 25 mai 2018

Post Ivy reading..Café Delaville, Paris 10e

Reading new work then Sunny girls and Colloque des télépathes at Delaville Café for Ivy Readings

Photo Christophe Fiat
Photo Deborah Heissler

Photo Deborah Heissler

On writing : Poetry as the ultimate language

Un texte sur le processus créatif que j'ai écrit en anglais pour le blog Ottawa Poetry Newsletter à la demande de Rob mc Lenann éditeur de mon chapbook "From : Sunny girls" (Above/GroundPress 2017)

On Writing #151 : Sandra Moussempès

Poetry as the ultimate language
Sandra Moussempès
As a french poet I find it exotic to explain my own creative process in another language; it’s like expressing myself on different psychic levels. When I used to live in London I remember feeling a total freedom in speaking english. I used to live at the home of Olwyn Hughes, Ted Hughes's sister, who was also the editor of Sylvia Plath. Olwyn was a close friend of my dear father (he died in 1981) in the sixties, Olwyn was the sort of an auntie who helped me dealing with relationship issues using through her astrology skills (as she did for Plath and Ted Hughes, she was an expert). She encouraged me to write and read all my manuscripts in French. Reading Plath in English in Olwyn's attic made me also see how much languages can bring different perceptions to art and life. 

Petition "Pas d'auteur, pas de livre"

Pétition "Pas d'auteur, pas de livre" à signer  pour un statut des auteurs, comparable à tous les autres statuts d'artistes, devant la précarité grandissante des auteurs.
https://www.change.org/p/pas-d-auteurs-pas-de-livres

mardi 15 mai 2018

Poèmes inédits, revue IF n°46

A paraître le 17 mai, le nouveau numéro d'IF (dirigée par Hubert Colas) avec des extraits inédits et des photos de mon nouveau livre en cours dans une section intitulée "Je suis un langage dont tu es le dispositif sonore". 


"Pour son 46e numéro, la revue IF a imaginé un parcours éditorial en écho à la programmation artistique de la 17e édition d’Actoral, festival des arts et des écritures contemporaines, qui s’est déroulée à Marseille du 26 septembre au 14 octobre 2017."

Au sommaire Philippe Artières Rebecca Bournigault, Hubert Colas, Sandra Moussempès, Jeanne Moynot & Anne-Sophie Turion, Claire Astier, Éric Plamondon, Claudia Imbert, Alex Huot 


"Je suis un langage dont tu es le dispositif sonore"
extraits (Sandra Moussempès)

  

  

Lecture Ivy Writers le 22 Mai


Lectures bilingues français/américain, 19h30 Café Delaville 34 bd Bonne Nouvelle 75002 Paris


Paru dans Ouest France


Calvados, 14/05/2018

Cliquer sur le visuel pour agrandir


dimanche 15 avril 2018

Poèmes de Sandra Moussempès lus par Jacques Bonnaffé, France culture (semaine du 16 avril)

Vous pourrez écouter mes poèmes (extraits de "Colloque des télépathes" paru aux éditions de l'Attente et "Sunny girls" chez Flammarion) dans l'émission "Jacques Bonnaffé lit la poésie" lus par Jacques Bonnaffé sur France Culture pendant la semaine du 16 avril au 19 inclus et en podcast. Intitulée pour l'occasion "Ecole paranormale'sup" en cliquant sur le visuel ou ICI. En compagnie d'Emily Dickinson.

"Coloquio de las telepatas" poèmes traduits par Lola Nieto, in Transtierros

Traductions en espagnol d'extraits de "Colloque des télépathes" dans la revue Transtierros par Lola Nieto ICI et en cliquant sur le visuel


mardi 20 mars 2018

dimanche 18 mars 2018

Lecture performée "Ecrire l'art" à la Kunshtalle de Mulhouse

Photos de ma lecture performée "Ecrire l'art" autour de l'exposition "The Live Creature" à la Kunsthalle Mulhouse, Centre d'art contemporain. Merci à Deborah Heissler et Jeremy Allan pour les photos.


Photo Deborah Heissler

Sandrine Wymann, directrice de la Kunshtalle Mulhouse, Sandra Moussempès, photo par Deborah Heissler

Sandrine Wymann (2eme en partant de la gauche) Sandra Moussempès, Deborah Heissler, Jennifer Dick Photo Jeremy Allan

Extraits de ma performance "Ecrire l'art" captations :  Deborah Heissler


mercredi 7 mars 2018

"Colloque des télépathes" sur RFI dans l'émission "Vous m'en direz des nouvelles"

Cliquer sur le visuel pour écouter l'émission

Vous pouvez écouter en podcast ici, l'émission "Vous m'en direz des nouvelles" de Jean-François Cadet, avec Jean-Marc Barr, Zeno Bianu et moi-même, en direct sur RFI dans le cadre du Printemps des Poètes.

J'y évoque notamment "Colloque des télépathes & album CD Post-Gradiva" (Editions de l'Attente, 2017), et deux titres de l'album inclus dans le livre passent sur les ondes "Actrice" et "Celestia" dans la seconde partie (à  partir de la 23eme mn)
Jean-Marc Barr, Sandra Moussempès, Zeno Bianu, Jean-François Cadet dans le studio de RFI


Jean-Marc Barr, Sandra Moussempès, Zéno Bianu