Translate

dimanche 3 juin 2018

Signature de "Colloque des télépathes & Album CD Post-Gradiva" (L'Attente 2017) le Dimanche 10 juin au Marché de la Poésie

Je ferai une signature de mon dernier livre "Colloque des télépathes & Album CD Post-Gradiva" (Editions de l'Attente 2017) le dimanche 10 juin sur le stand de l'Attente 110/112 de 15h à 17h.





Nouvel extrait audio de "Post-Gradiva" (inclus dans le livre "Colloque des télépathes") en écoute 

samedi 26 mai 2018

Subterranean blue poetry, review on Sandra Moussempès "From : Sunny girls" chapbook at Above/ground Press, Ottawa


Vous pouvez lire ici une intéressante recension (dans un nouveau langage de renaissance new age moitié français moitié anglais) de mon chapbook bilingue "From : Sunny girls" publié chez Above/ground Press, traduit par Elena Rivera
Egalement un article sur  le chapbook de Lisa Robertson paru chez le même éditeur


You can read here an interesting review (in brand new language "rennaissance and new age") on "From : Sunny girls" my bilingual Chapbook published at Above/ground Press translated by Elena Rivera
Also a review of Lisa Robertson's chapbook at Above/ground Press


http://www.subterraneanbluepoetry.com/SubterraneanBluePoetry.V.X.French.html


*


“I'm friends with the monster that's under my bed 
Get along with the voices inside of my head” 
- from The Monster by Eminem

"Un traité fantastique sur le désir et les bords de savoir et de ne pas savoir, brise l'idée de dépense à travers les brumes du manque de compréhension, un art nouveau thinkpeace (...)


La poésie est dans le narratif brisé première personne, ésotérique, pensée disjointe tournée en cercles, énigmatique. C'est comme si elle parle d'un concept indéfinissable, peut-être une grande obscurité sombre, au fond, un monstre. Le thème se présente comme une mauvaise communication, un manque de compréhension. Elle parle de sa bouche, de façon intermittente, quoi cela signifie parler, ce que cela veut dire, l'idée de souhaits (..). Le cinématique présente comme image, regarde un film, des acteurs / actrices, des sous-titres comme dans un univers parallèle. 


“THE ROUSSET PASS 

I write while watching a film about a fox.
I am sitting dressed in green 
I wore this sweater a long time rather like some kind of terrifying game 
Stretches of forest are knitted there while the farmer STRIPS the trees from the thicket"

Jouant dans l'ombre des affects culturels, le Poète présente, met dans la lumière le pouvoir des pensées, quelque chose d'apparemment inoffensif qui peut ne pas l'être. Et l'idée de la violence, l'idée de l'intrusion. La poésie est une l'innovation dans le style, un brillant travail poétique de New Age Renaissance Republique, From: Sunny girls par Sandra Moussempès, traduit par Eléna Rivera."  (Lire l'intégralité de l'article ICI)

CoverforIssue50
Cliquer sur le visuel pour lire la revue en entier

Lecture à la librairie Tschann le 31 mai


vendredi 25 mai 2018

Post Ivy reading..Café Delaville, Paris 10e

Reading new work then Sunny girls and Colloque des télépathes at Delaville Café for Ivy Readings

Photo Christophe Fiat
Photo Deborah Heissler

Photo Deborah Heissler

On writing : Poetry as the ultimate language

Un texte que j'ai écrit en anglais pour le blog Ottawa Poetry Newsletter à la demande de Rob mc Lenann éditeur de mon chapbook "From : Sunny girls" (Above/GroundPress 2017)

On Writing #151 : Sandra Moussempès

Poetry as the ultimate language
Sandra Moussempès
As a french poet I find it exotic to explain my own creative process in another language; it’s like expressing myself on different psychic levels. When I used to live in London I remember feeling a total freedom in speaking english. I used to live at the home of Olwyn Hughes, Ted Hughes's sister, who was also the editor of Sylvia Plath. Olwyn was a close friend of my dear father (he died in 1981) in the sixties, Olwyn was the sort of an auntie who helped me dealing with relationship issues using through her astrology skills (as she did for Plath and Ted Hughes, she was an expert). She encouraged me to write and read all my manuscripts in French. Reading Plath in English in Olwyn's attic made me also see how much languages can bring different perceptions to art and life. 

Petition "Pas d'auteur, pas de livre"

Pétition "Pas d'auteur, pas de livre" à signer  pour un statut des auteurs, comparable à tous les autres statuts d'artistes, devant la précarité grandissante des auteurs.
https://www.change.org/p/pas-d-auteurs-pas-de-livres

mardi 15 mai 2018

Poèmes inédits, revue IF n°46

A paraître le 17 mai, le nouveau numéro d'IF (dirigée par Hubert Colas) avec des extraits inédits et des photos de mon nouveau livre en cours dans une section intitulée "Je suis un langage dont tu es le dispositif sonore". 

"Pour son 46e numéro, la revue IF a imaginé un parcours éditorial en écho à la programmation artistique de la 17e édition d’Actoral, festival des arts et des écritures contemporaines, qui s’est déroulée à Marseille du 26 septembre au 14 octobre 2017."

Au sommaire Philippe Artières Rebecca Bournigault, Hubert Colas, Sandra Moussempès, Jeanne Moynot & Anne-Sophie Turion, Claire Astier, Éric Plamondon, Claudia Imbert, Alex Huot 

Lecture Ivy Writers le 22 Mai


Lectures bilingues français/américain, 19h30 Café Delaville 34 bd Bonne Nouvelle 75002 Paris


Paru dans Ouest France


Calvados, 14/05/2018

Cliquer sur le visuel pour agrandir


dimanche 15 avril 2018

Poèmes de Sandra Moussempès lus par Jacques Bonnaffé, France culture (semaine du 16 avril)

Vous pourrez écouter mes poèmes (extraits de "Colloque des télépathes" paru aux éditions de l'Attente et "Sunny girls" chez Flammarion) dans l'émission "Jacques Bonnaffé lit la poésie" lus par Jacques Bonnaffé sur France Culture pendant la semaine du 16 avril au 19 inclus et en podcast. Intitulée pour l'occasion "Ecole paranormale'sup" en cliquant sur le visuel ou ICI. En compagnie d'Emily Dickinson.

"Coloquio de las telepatas" poèmes traduits par Lola Nieto, in Transtierros

Traductions en espagnol d'extraits de "Colloque des télépathes" dans la revue Transtierros par Lola Nieto ICI et en cliquant sur le visuel


mardi 20 mars 2018

dimanche 18 mars 2018

Lecture performée "Ecrire l'art" à la Kunshtalle de Mulhouse

Photos de ma lecture performée "Ecrire l'art" autour de l'exposition "The Live Creature" à la Kunsthalle Mulhouse, Centre d'art contemporain. Merci à Deborah Heissler et Jeremy Allan pour les photos.


Photo Deborah Heissler

Sandrine Wymann, directrice de la Kunshtalle Mulhouse, Sandra Moussempès, photo par Deborah Heissler

Sandrine Wymann (2eme en partant de la gauche) Sandra Moussempès, Deborah Heissler, Jennifer Dick Photo Jeremy Allan

Extraits de ma performance "Ecrire l'art" captations :  Deborah Heissler


mercredi 7 mars 2018

"Colloque des télépathes" sur RFI dans l'émission "Vous m'en direz des nouvelles"

Cliquer sur le visuel pour écouter l'émission

Vous pouvez écouter en podcast ici, l'émission "Vous m'en direz des nouvelles" de Jean-François Cadet, avec Jean-Marc Barr, Zeno Bianu et moi-même, en direct sur RFI dans le cadre du Printemps des Poètes.

J'y évoque notamment "Colloque des télépathes & album CD Post-Gradiva" (Editions de l'Attente, 2017), et deux titres de l'album inclus dans le livre passent sur les ondes "Actrice" et "Celestia" dans la seconde partie (à  partir de la 23eme mn)
Jean-Marc Barr, Sandra Moussempès, Zeno Bianu, Jean-François Cadet dans le studio de RFI


Jean-Marc Barr, Sandra Moussempès, Zéno Bianu

mardi 27 février 2018

Poèmes traduits publiés dans Seedings, Duration Press, Etats-Unis

Trois poèmes de Sandra Moussempès traduits par Elena Rivera, Sandra Moussempès et Hadley Sorsby Jones, extraits de "Sunny girls" (Poésie/Flammarion 2015) et "Colloque des télépathes" (L'Attente, 2017) publiés dans la revue Seedings.

Cliquer sur le visuel pour lire

samedi 24 février 2018

"Ecrire l'art "à la Kunsthalle de Mulhouse, mini-résidence + lecture performée

Ecrire l'art. Sous la forme d’une mini-résidence de quatre jours, Sandra Moussempès s’immerge dans l’univers de l’exposition The Live Creature et compose autour des œuvres. Dialogues, créations, collaborations, poésies visuelles et sonores, textes et expressions permettent de visiter, voir et revoir les œuvres au travers du langage spécifique de l’écrivain.
Lecture performée le 18 mars à 16h, à la Kunsthalle de Mulhouse.
Plus d'infos ICI


samedi 17 février 2018

Recension en anglais de mon chapbook "From : Sunny girls" (Above/Ground Press) par Amanda Earl

Recension par Amanda Earl, en anglais, de mon chapbook bilingue "From : Sunny girls" (Above/Ground Press, Ottawa, Canada 2017), traduit par Elena Rivera (extrait du livre "Sunny girls", Poésie/Flammarion 2015).
"There is something Lisa-Robertson-ish about the way the author turns philosophical musings on thought and speech into poetry, into a subject for poetry. The thread of desire". (Lire la suite sur le site The Literary Blog of Amanda Earl.)

Cliquer sur le visuel pour lire l'article

samedi 13 janvier 2018

"Shadow girls", un bel article sur "Colloque des télépathes & Album CD Post-Gradiva" dans L'Orient littéraire

Un bel article de Ritta Baddoura, dans "L'Orient Littéraire" (supplément littéraire mensuel du journal libanais "L'Orient, le Jour") sur Colloque des télépathes & album CD Post-Gradiva (Editions de l'Attente, 2017) : 


Shadow girls

"Tables tournantes du poème pour communiquer avec les esprits de l’enfance. Colloque solitaire à plusieurs voix, Moussempès cinématographie le faux, peint l’interdit et fixe la familière étrangeté."


Par Ritta Baddoura
2018 - 01


Lire la version papier du supplément littéraire en PDF ICI 



lundi 25 décembre 2017

Post-Gradiva (titre en duo avec Black Sifichi) dans l'émission de Black Sifichi Audiometric

Simply the 23th December (podcast) Post-Gradiva inclus dans "Colloque des télépathes" (Editions de l'Attente 2017), à 44mn30

Sur Radio Alligre, Jet FM, Eko des Garrigues, Radio Active, Radio Grenouille

https://www.mixcloud.com/BlackSifichi/simply-the-23-december-2017/


mercredi 20 décembre 2017

Donne, poeti di Francia e oltre dal Romanticismo a oggi

Poèmes extraits de Photogénie des ombres peintes (Poésie/Flammarion 2009), Sunny girls (Poésie/Flammarion 2015) et Colloque des télépathes (Editions de l'Attente, 2017), traduction : Valentina Gosetti, dans l'anthologie Donne. Poeti di Francia e oltre, Dal Romanticismo a oggi (Giuliano Ladolfi Editore, 2017), 458 pp.
Anthologie bilingue (français - italien) de la poésie des femmes poètes de langue française du romantisme jusqu'à nos jours. 
Ouvrage coordonné par Valentina Gosetti, sous la direction de Andrea Bedeschi, Valentina Gosetti et Adriano Marchetti. 


samedi 11 novembre 2017

Photos lecture performée de "Sunny girls" par Sandra Moussempès, au Centre Pompidou

Lecture performée de "Sunny girls" (Poésie/Flammarion 2015).
Photos de Hervé Véronèse et de Black Sifichi.

Une belle soirée au coeur du Muséum Live, ma lecture performée (textes et vocalisations narratives) avec notamment mes poèmes autour du film Spring Breakers en lien avec la rétrospective Harmony Korine, suivie d'une conversation autour du lien poésie-cinéma, de la question d'une écriture féminine ou pas, stéréotypes autour du féminin, façades sociales, non-dits familiaux, télépathie, politique, états modifiés de conscience, dispositifs autour de la voix.. avec Johan Faerber (Diacritik) et Jean-Max Colard (Service de la Parole au Centre Pompidou).

Sandra Moussempès, Jean-Max Colard photo ©HervéVéronèse Centre Pompidou
Johan Faerber, Sandra Moussempès, Jean-Max Colard au fond, Photo©HervéVéronèse Centre Pompidou

Sandra Moussempès photo©Hervé Véronèse Centre Pompidou







         Sandra Moussempès Photo©Hervé Véronèse, Centre Pompidou
Sandra Moussempès Photo ©Black Sifichi


Johan Faerber, Sandra Moussempès, Jean-Max Colard Photo ©Black Sifichi

jeudi 19 octobre 2017

Lecture performée de "Sunny girls" par Sandra Moussempès au Centre Pompidou, 26 oct 19h





Paroles contemporaines 
SANDRA MOUSSEMPÈS, “SUNNY GIRLS”
JEUDI 26 OCTOBRE 2017, 19H, PETITE SALLE
Entrée libre dans la limite des places disponibles
En lien avec l'exposition Harmony Korine, lecture performée autour du livre Sunny girls(Poésie/Flammarion 2015). Comme une auto-fiction, caméra au poing, l'auteure questionne la notion de temporalité et les sensations de "déjà-vu" en convoquant la face sombre d'une Californie solaire et inquiétante à la fois. A travers des films et séries cultes (Mulholland Drive, Zabriskie Point, Mad men..), les atmosphères se déclinent tel un script composé de poèmes. Le film d'Harmony Korine Spring Breakers lui a notamment inspiré une section autour du féminin et de ses stéréotypes associés. Autant d'héroïnes filmiques qui défilent au son de la voix de l'auteure, alternant texte lu et explorations vocales hypnotiques.
Lecture suivie d’une conversation entre Sandra Moussempès, Johan Faerber et Jean-Max Colard.

En partenariat avec la revue Diacritik.com
Pour information : lecture croisée de Sandra Moussempès et Antoine Boute, « Paranormal & biohardcore », à la Maison de la poésie, vendredi 20 octobre à 20h.
Illustration : Sandra Moussempès. (c) Andreas Donadio
Lien ICI



Harmony Korine et Sandra Moussempès, Centre Pompidou

Lecture croisée Sandra Moussempès-Antoine Boute Maison de la poésie, 20 oct 20 h



Infos ICI

Lecture performée de "Colloque des télépathes" (L'Attente, 2017) en compagnie d'Antoine Boute qui est également présent pour deux titres sur mon album CD "Post Gradiva" (in Colloque des télépathes)

mardi 3 octobre 2017

mardi 12 septembre 2017

Dans l'émission Audiometric : "See" (Black Sifichi/Sandra Moussempès) en podcast

"See", extrait de l'album CD Post-Gradiva inclus dans le livre "Colloque des télépathes" (Editions de l'Attente, 2017) dans Audiometric (émission de Black Sifichi), à 26:30 dans la playlist, en podcast.

vendredi 8 septembre 2017

Article sur "Colloque des télépathes" (Le Matricule des Anges, Septembre 2017)

Un très bel article de Richard Blin dans le Matricule des Anges de septembre sur "Colloque des télépathes" (éditions de l'Attente, 2017)

"Lire, écouter Sandra Moussempès, c'est accepter d'être affecté, d'entrer dans un univers de mondes emboîtés les uns dans les autres, d'être pris dans des jeux de miroir qui font de chaque séquence un objet d'anamorphoses." Richard Blin



mardi 5 septembre 2017

HÉROÏNES AMPLIFIÉES : COLLOQUE DES TÉLÉPATHES & SUNNY GIRLS à ACTORAL 17

SANDRA MOUSSEMPÈS

HÉROÏNES AMPLIFIÉES : COLLOQUE DES TÉLÉPATHES & SUNNY GIRLS

Le 30 septembre, 20 h, Centre Montévidéo, Marseille

Infos ICI

En collaboration avec le festival Extra ! dans le cadre des 40 ans du Centre Pompidou

mercredi 30 août 2017

Nomination pour le Prix littéraire Bernard Heidsieck-Centre Pompidou

Je suis nominée (poésie/performance) pour le Prix Bernard Heidsieck-Centre Pompidou, sur une liste de 12 auteurs, la remise des prix aura lieu le 6 septembre, à 20h au Centre Pompidou forum-1, entrée libre dans la limite des places disponibles.

Cliquer sur le visuel pour lire les infos

Photo François Crosnier

mercredi 23 août 2017

Parution de "Colloque des télépathes & album CD Post-Gradiva" (Editions de l'Attente, 2017)

"Colloque des télépathes & album CD Post-Gradiva" (Editions de l'Attente, 2017)
Recto

Verso
"Un fait divers de l’ère victorienne se dévoile en filigrane, autour des soeurs Fox qui communiquaient avec les esprits. En parallèle à cette ambiance gothique l’auteure convoque celle tout aussi étrange des années 69-71 à Hollywood, temple des sectes hippies, des starlettes en devenir et d’une idéologie inquiétante et joyeuse qui berça aussi son enfance. Comme une auto-fiction poétique caméra au poing, le récit alterne les époques, revient sur ces femmes, héroïnes amplifiées par des états modifiés de conscience. 
    L’album Post-Gradiva est la bande son du livre. Sandra Moussempès utilise les différentes textures de sa voix chantée qu’elle intègre à l’énonciation du poème en vocalisations narratives. Les atmosphères cinématographiques questionnent la notion de temporalité et les sensations de déjà-vu en provoquant une forme d’hypnose."

*

Un extrait de l'album ICI




Lire des extraits et commander l'ouvrage  ICI